Vous reprendrez bien de l’oversize

Traveller coat

 

Salam à tous, je suis de retour pour vous jouer un mauvais tour, non plus sérieusement, je voulais vous présenter cette cousette dont je suis tellement fier, vous n’avez même pas idée.

Est-ce que j’aurais pensé un jour pouvoir réaliser une telle pièce, je ne pense pas ? Mais rien n’est impossible, quand en veux, on peut, il suffit de s’en donner les moyens.

J’ai réalisé ce manteau à mi-mollet à double boutonnage avec une coupe plutôt oversize, avec son col tailleur, ses épaules tombantes, ses poches passepoilées et sa fente au dos.

Clairement, c’est ce que je préfère porter et j’ai une grande passion pour les manteaux et les vestes longues et amples.

Ici, il s’agit du patron traveller coat de bella loves pattern, je me suis procuré le patron directement sur le site de la marque au format PDF au prix de 14,95 euros.

Ce patron propose deux hauteurs différentes pour ma part, j’ai préféré choisir la plus grande hauteur soit 170 cm, pour qu’il soit bien long.

Le patron est en anglais, mais chaque étape est illustrée par une photo et je trouve que malgré la difficulté du patron, il est très explicite et les photos sont un grand plus.

Les instructions de couture sont très complètes et les nombreuses techniques de couture font très professionnel, elles sont soignées et offrent des finitions dignes de ce qui se fait dans le commerce.

J’ai pu apprendre d’autres techniques de couture ce qui m’a permis de me dépasser.

 

Manteau cousue

 

Le tissu principal est un très joli velours de laine violet trouvé chez Tissu Papi, c’est un tissu très épais et qui tient bien chaud et d’une très belle qualité de fabrication italienne.

Ce beau lainage à la couleur intense est plutôt lourd 500g/m2 et est composé à 80 % de laine, il sera mon allié de l’hiver prochain du coup, je serais paré pour le froid.

La doublure, vient de chez Bennytex, c’est une viscose fluide et légère.

Ce manteau est quasiment entièrement entoillé avec de l’entoilage thermocollant tissé en coton G 740 spécialement conçu pour les tissus moyen à épais, cette étape prend beaucoup de temps, mais est très importante pour pouvoir avoir un joli tombé du tissu.

Quant aux boutons, ils sont violets chinés et proviennent du site Sperenza.com

Pour coudre ce manteau, j’ai du franchement m’accrocher, car c’est une cousette qui demande beaucoup de temps et de patience.

Si le montage des deux tissus séparément ne m’a posé aucun souci, je ne peux pas en dire autant sur l’assemblage du tissu principal à la doublure.

Notamment concernant l’étape de la fente arrière, étape où j’ai vraiment cru que j’allais jamais y arriver, pour le coup, mon anglais limité n’a pas su faire face à cette épreuve.

Finalement, j’ai fini par faire une bidouille, ce qui fait que le rendu n’est pas tip top, on m’a affirmé que porté ça ne se voyait pas beaucoup, mais ça reste ma grande déception sur ce manteau, le fait de ne pas avoir réussi me fruste énormément.

Je n’ai pas compris non plus l’étape de l’assemblage de la doublure et du tissu principal concernant l’ourlet du bas et des manches franchement, j’y suis allé aussi en freestyle complet, car je voulais absolument finir ce projet qui devenait trop long à mon goût.

Manteau violet

Je l’ai cousu en taille 18, j’aurais pu le coudre une taille en dessous car il est vraiment oversize.

Le patron ne propose pas un tableau de mesure du vêtement fini ça aurait été plus simple pour le choix de la taille, je trouve cela vraiment dommage.

Cela dit, c’est un très bon patron pour toutes celles qui aime ce genre de manteau et qui souhaite se lancer dans sa réalisation.

Vous remarquerez que je n’ai pas cousu les boutonnières sur le devant du manteau, étant donner que mon tissu est très épais, j’ai eu du mal à réaliser celles des épaules.

De peur de les rater, j’ai donc préféré repousser ce moment.

Sur Instagram, plusieurs personnes d’entre vous m’on parlé de Mireille boutonnière à Paris  » boutonnièriste à façon », c’est un petit atelier parisien bien connu que je ne connaissais pas du tout.

Ils réalisent entre autres des boutonnières sur place, j’irais sûrement y faire un tour à l’occasion pour avoir un manteau complètement fini.

J’aime beaucoup ce manteau et malgré toutes mes péripéties, le temps et les difficultés rencontrés, j’ai bien l’intention de le reproduire l’hiver prochain, peut être en demandant de l’aide sur les étapes qui m’ont été difficiles et puis la couleur de ce manteau est tellement jolie que ça met du peps avec un temps pas toujours clément.

Vous trouverez un petit reel sur mon compte Instagram, si vous voulez voir le processus de montage du manteau, si seulement ça aurait pu être aussi rapide que sur cette vidéo ça aurait été magnifique.

J’aurais certainement dû passer plus de temps à peaufiner les étapes qui me paraissaient complexes et ça aurait certainement amelioré mon travail et le rendu final, mais la clairement, j’arrivais au bout de ma patience.

Et je terminerais avec cette citation:

La patience est une grande vertu africaine. Elle permet de relativiser le temps et fait découvrir autrement les difficultés de la vie.

L’avez-vous, vous cette patience ?

 

À bientôt pour une nouvelle cousette

Suivre:
Nadege
Nadege

Find me on: Web | Instagram

Partager:

2 Commentaires

  1. Luli
    17 avril 2022 / 20 h 45 min

    Bonsoir Nadège,

    Merci pour cet article complet 😊
    Par contre pour le col tailleur j’ai une question, comment avez réussi à applatir les coins et les bordures ?
    J’ai un projet (à l’abandon) de manteau et chez mois c’était boudiné même après avoir desserti et mis des coups de marteau 🤣
    En tous cas, félicitations, c’est encore une merveille créée par vos mains 👌🏽😍

    • Nadege
      Auteur/autrice
      19 avril 2022 / 15 h 01 min

      Coucou,

      Merci beaucoup pour ton retour c’est super gentil:-)
      Concernant le col tailleur, pour aplatir les coutures j’ai utiliser ma presse en bois, un bon coup de vapeur
      et puis je reste appuyer une dizaine de seconde sur ma couture ouverte et ça fonctionne plutôt bien.
      J’espère t’avoir motivé à reprendre ton projet 😉
      À bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Looking for Something?