Un ensemble tout confort

Rya frikka

 

Alors cette tenue, c’est un peu un pur hasard parce qu’à la base elle n’était pas du tout prévu, mais elle est tellement confortable que je suis ravie d’avoir eu cette idée.

Après la réalisation de ma deuxième Rya, j’ai eu envie de l’associer avec un sweat pour avoir une tenue hyper agréable à porté et il s’avère que dans mon patronthèque j’avais justement le patron d’un sweat oversize.

Une fois mon sweat réalisé, l’envie de l’accompagner avec le bas assorti m’a tellement travaillé l’esprit, que ni une ni deux, je suis partie sur une nouvelle cousette.

Je porte rarement des joggings, et donc je me suis dit pour les jours de flemme qu’il serait parfait, et comment vous dire, j’avais clairement oublié comment, c’était plaisant d’en porté un.

LES PATRONS

 

  • Mon manteau je suis sûr que vous l’avez déjà reconnue, c’est le fameux Rya de Fibremood que j’ai cousu une nouvelle fois, du coup, je ne vais pas m’attarder dessus ici, si vous voulez plus d’informations sur celui-ci, l’article précédent lui est complètement dédié.

J’ai juste apporté une petite modification en raccourcissant et en redessinant la forme du bas.

  • Pour le sweat, il s’agit du patron Frikka de Fibremood, la marque le proposait gratuitement pendant une certaine période, je n’ai donc pas hésité à me le prendre.

C’est un patron accessible aux débutantes de part sa simplicité, il va de la taille XS au XXXL, il a un style oversize avec une grande capuche. Il peut être porté de différente façon soit sur les hanches comme pour le mien où, alors bouffant en insérant un ruban à nouer sur le bas.

Le patron est en fichier PDF, et j’ai vraiment apprécié le fait de pouvoir imprimer uniquement ma taille grâce aux calques, et aussi la possibilité d’imprimer avec ou sans les marges de coutures, quel gain de temps.

  • Pour le bas, c’est celui d’Aime comme Marie de la collection aime comme mes essentiels, c’est une collection qui se veut minimaliste avec des modèles simple et intemporels et déclinable à souhait. Elle est composée d’une combinaison, d’un bas, d’un haut et d’un chemisier, et j’ai beaucoup apprécié le concept.

Le patron est accessible à tous les niveaux de couture, du débutant à l’expert, il va de la taille XS au XXXL et je confirme qu’il est rapide et facile à coudre. J’ai choisi de laisser les jambes larges, mais elle peuvent être aussi resserrées.

Vous le retrouver directement sur le site d’Aime comme Marie, uniquement en fichier PDF, ce qui est dommage, les marges de coutures ne sont pas incluse.

TISSUS ET MERCERIE

 

Qu’est-ce que j’aime les carreaux cet automne-hiver, du coup rebelote pour Rya, j’ai à nouveau choisi un tissu carreau. C’est un tissu drap manteau de Pretty Mercerie, quand j’ai vu ce tissu, j’ai littéralement eu un coup de coeur.

Il est doux, épais et chaud, sa composition est à cent pour cent synthétique mais il est d’une très belle qualité, je ne suis vraiment pas déçu de cet achat.

Et pour l’avoir mis plusieurs fois avec des températures assez basses, il tient vraiment chaud.

Pour cette nouvelle Rya, j’ai décidé d’avoir de jolie finitions en la gansant entièrement avec un bais en coton bio écru, et j’ai choisi d’y mettre des boutons beige marbré venant de Mondial Tissus.

Pour la doublure des poches à rabat et du col, j’ai mis une popeline de coton écru venant aussi de Mondial Tissus.

Concernant le tissu de mon ensemble, je me le suis procuré chez les Tissus des Ursules, c’est un tissu jogging basique de couleur bleu turquoise composé de coton principalement et d’élasthanne.

J’aime beaucoup sa couleur qui met tout de suite du pep’s , il est super agréable au toucher, mon seul souci avec ce tissu, c’est que malheureusement, il se détend très vite, et je n’ai pas pris cet aspect lors de la découpe de mon tissu.

 

Couture

 

Ça y est, je me suis enfin lancé dans la couture du tissu sweat et franchement, j’aime trop, j’appréhendais tellement de coudre ce type de tissus, mais c’était un plaisir.

Mon ensemble est quasiment entièrement cousu à la surjeteuse, j’ai aussi utilisé des aiguilles jersey sur ma machine à coudre et ma surjeteuse.

Le sweat Frikka est un plaisir à coudre, super rapide, les explications du livret sont clair et précise sauf pour la partie de la capuche où je mets un bémol.

J’ai buguée sur cette étape, et au vu de vos retours je suis contente de ne pas être la seule.

Une vidéo sew along sur le compte intagram de la marque à résolu mon problème, mais sans cette vidéo, je pense qu’à l’heure actuelle, je serais encore entrain de chercher le sens de cette capuche 😯 

La seule modification que j’ai effectuée, c’est d’avoir rallongé les manches pour qu’elle soit bien longue, car de base sur ce patron, les manches sont assez courtes.

Pour le bas, la couture à été un jeu d’enfant, les explications et schémas sont limpides.

J’ai choisi de le laisser large, car je recherchais cet effet.

Mon seul regret, c’est de ne pas avoir coupé la taille en dessous, car pour le coup il est vraiment archi large et étant donné que mon tissu se détend pas mal, ça n’arrange pas la chose.

À refaire je coudrais une taille en dessous et je redessinerai les jambes afin d’avoir un effet un peu moins large sur le bas.

Et concernant Rya, ce qui a été difficile c’est l’étape des boutonnière le tissu étant vraiment épais j’ai beaucoup galéré, d’ailleurs j’ai reçu pas mal d’astuces pour éviter ce genre de désagrément qu’il me tarde d’essayer et de vous faire un retour.

Le gansage du manteau à aussi été long, mais le rendu est tellement plus jolie ainsi que ça mérite amplement tout le temps passer dessus.

Parlons de choses qui fâchent, les raccords, avec ce tissu ce n’était pas aussi facile qu’avec ma précédente Rya.

J’ai dù retracer toutes mes pièces de patron de façon à ne pas les couper au pli.

Pour pouvoir par la suite couper mon tissu à plat, afin d’avoir des beaux raccords, alors certes ça à été beaucoup plus long, mais je suis vraiment contente d’avoir pris le temps de le faire, car sans cette étape le résultat aurait été tout autre.

Je tenais à remercier la communauté couture instagram, car vous êtes toujours de bon conseils, et vous m’avez vraiment bien aider pour cette étape de raccords on fleek 😉

Details couture

LE LOOK

 

Comme je vous l’ai dit plus haut je porte très rarement des joggings, d’ailleurs j’en ai qu’un seul dans ma garde-robe et il date, du coup, je suis un peu parti à l’aventure avec ces cousettes.

J’aime beaucoup le rendu et surtout toutes ces couleurs assortis apportent vraiment de la gaîté avec les températures actuelles.

J’ai voulu cassé le look trop sportswear en mettant une chemise en dessous et je suis vraiment fan.

Avec une petite paire de basket et le tour, est joué.

J’ai eu beaucoup de compliments sur ma tenue, j’étais vraiment étonné, car c’est un look super simple et décontracté. J’ai même surpris quelques mains baladeuse entrain de toucher la douceur du tissu de Rya 😆

Je pense que la couleur que j’ai choisie pour mon ensemble jogging y joue énormément.

Ensemble jogging

 

 

J’en profite pour vous souhaiter à tous et à toutes de jolies fêtes de fin d’année 😀

 

À bientôt pour une nouvelle cousette.

 

 

Shopping

Pretty mercerie Rya Fibremood Tissu jogging Frikka fribremood Aime comme Marie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Suivre:
Nadege
Nadege

Find me on: Web | Instagram

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mi, libero. vulputate, tempus massa ut luctus

Looking for Something?